LA TOUR SOMBRE T5, Les loups de la Calla
    .:: Stephen King
Du même auteur
    .:: Salem
    .:: Carrie
    .:: Simetierre
    .:: Le fléau
    .:: La ligne verte
    .:: Dôme
    .:: L'année du loup-garou
    .:: Blaze
    .:: L'accident: Dead Zone
    .:: La peau sur les os
    .:: Cujo
    .:: Désolation
    .:: Plein Gaz
    .:: Dolorès Claiborne
    .:: Misery
    .:: Dreamcatcher
    .:: Christine
    .:: Jessie
    .:: Charlie
    .:: 22/11/63
    .:: Les Tommyknockers
    .:: Shining
    .:: Docteur Sleep
    .:: Joyland
    .:: Les Régulateurs
    .:: La ballade de la balle élastique
    .:: Ça






668 pages

ISBN :
2-7441-8290-7

Tome 5 : Les loups de la Calla

Roland et ses amis pistoleros, désormais indéfectiblement liés, continuent de cheminer le long du Sentier du Rayon. C'est là que des émissaires de la vallée de La Colla - un prêtre défroqué au passé mouvementé, trois fermiers et un robot géant - viennent les trouver et leur demandent assistance : les Loups de Tonnefoudre, des créatures monstrueuses qui arrachent les enfants à leurs familles pour les renvoyer décérébrés, déciment la communauté. Les pistoleros sauront-ils voir que, s'ils épousent la cause de La Colla, ils pourraient bien se rapprocher plus qu'ils ne le croient de leur but ultime, la Tour Sombre et ses mystères ?




Commentaire personnel :


Note : 4/5

Après le quatrième tome qui était relativement décevant dans l’histoire générale de la Tour, le lecteur était en droit de s’attendre ici à un récit plein de rebondissements pour nos personnages en route vers la Tour Sombre. Et pourtant, ce tome fait encore une pause dans la quête et laisse le but ultime une fois de plus de côté... au grand désarroi du lecteur !

Entre palabres et palabres, ce tome suit son court sans empressement. L’aventure à La Calla est plutôt calme. En effet, c’est long, terriblement long. Ce n’est pas le genre de livre à lire un dimanche matin bien tranquillement installé sous la couette. C’est le genre de lecture qui demande des jours de travail. Il faut s’atteler à la tâche et passer les heures laborieuses de lecture demandée pour passer à travers ce mini-pavé. L’histoire souffre de lenteur et encore une fois la Tour Sombre se laisse désirée. Le récit a beau être intéressant, j’ai terriblement hâte de revoir nos héros reprendre la route vers la Tour.

Néanmoins, comme l’auteur nous l’a souvent démontré dans ses récits, lenteur ne rime pas nécessairement avec lecture plate et monotone. Riche et approfondi dans l’histoire des personnages, ce tome révèle quelques scènes intéressantes et donne au lecteur des raisons de s’accrocher et de continuer sa lecture.

Roland commence à montrer de plus en plus de failles et ses faiblesses commencent à prendre de plus en plus de place. Le voir évoluer et affronter ses propres faiblesses est très intéressant et démontre un côté plus humain du pistolero qui fait du bien.

L’action dans ce tome est relativement absent. Le groupe y va d’analyses de la situation et de nombreuses palabres et lorsque la finale tant espérée tout au long de la lecture arrive finalement à terme, ça se passe exactement comme l’avait prédit le personnage principal Roland : des jours et des jours de préparations pour finalement combattre durant seulement cinq minutes.

Et que dire des croisements de certains personnages rencontrés et d’autres de ses romans… Stephen King intègre de façon efficace des éléments de nombreux autres romans à succès. De ses propres romans, comme c’est le cas notamment de son histoire de Salem principalement, mais aussi d’autre romans totalement étrangers, passant aussi bien par Oz que Harry Potter ou même Star Wars... Bizarre direz-vous ? Et je vous répondrai que vous n’avez pas idée !

Les dernières pages nous plongent dans une situation tendue et ce sera dur de ne pas continuer immédiatement avec le tome suivant... parce que malgré tous les défauts qu’on puisse reprocher à ce tome, ça reste une histoire incroyable qui complète très bien les quatre précédents tout en ouvrant grande la porte pour la suite qui s’annonce des plus passionnante !

04/12/2017

Partager


    Vos commentaires :